Qu’est-ce qu’un mandala ?

 

Mandala est un terme sanskrit, qui signifie « centre », « circonférence, « cercle » : il fait référence à une image symbolique structurée autour des figures géométriques du cercle et du carré qui représentent les relations entre les différents niveaux de la réalité.

La présence du mandala dans de nombreuses religions et cultures de notre planète témoigne de son importance.

Dans les doctrines tibétaine, bouddhiste, tantrique et hindoue, il est considéré comme un instrument précieux de méditation.

Dans la religion catholique, le mandala constitue la représentation du divin.

Selon les écrits bouddhistes, les mandalas transmettent des énergies positives à ceux qui les regardent ainsi qu’à leur environnement.

Leur composition, les couleurs et les formes utilisées sont une invitation à la contemplation, voire à la méditation.

"Le mandala peut se définir comme une représentation de l'univers, enfermée dans un cercle, le cercle étant  lui-même un symbole universel rattaché à l'idée de la manifestation de l'Être Unique et non manifesté, idée de divinité et du principe créateur. Le cercle va instaurer dans le dessin un principe sacré, à l'intérieur duquel chaque forme et chaque couleur va prendre une signification profonde, voire initiatique.

A l'extérieur du cercle : le monde et son agitation, à l'intérieur du cercle, le monde intérieur dans lequel s'exprime l'intuition de l'être qui le guide en son centre, vers le point ultime et lumineux, contact personnel avec la divinité." 

 


Sources

 « l’extraordinaire pouvoir des Mandala » G. Infusino. Ed. De Vecchi - site http://users.coditel.net/passionmandala/